Chronique du livre Millénium 5 : La fille qui rendait coup pour coup

Millénium 5

Plus de 2 minute

Lisbeth Salander, l’héroïne, est enfermée dans une prison pour femme pour mise en danger de la vie d’autrui, malgré le fait qu’elle a sauvé un enfant.

AUTEUR : Daniel LAGERCRANTZ

EDITIONS : Actes Sud

Contre toute attente, cette situation ne la dérange pas trop, du moment qu’elle puisse avoir accès à un ordinateur pour effectuer des recherches sur son passé et enfin comprendre pourquoi on a voulu la séparer de sa mère à l’âge de 6 ans… Elle sera bien entendu aidée dans sa quête par Mikael Blomkvist, le célèbre journaliste et propriétaire du journal Millénium !

Dans le même temps, ne supportant pas l’injustice dont est victime une jeune femme Faria, malmenée par une autre détenue ayant réussi à s’imposer, même vis-à-vis des gardiens, Lisbeth va régler la situation « à sa manière »…

Rajoutez à cela une histoire de jumeaux séparés à la naissance pour  le bien d’études soi-disant scientifiques, mais que personne n’a intérêt à ce qu’ils se retrouvent, et vous aurez les ingrédients de ce nouvel opus de Millenium.

Un très long polar !

Presque 400 pages et finalement pas tant de rebondissements que cela…  N’ayant pas lu les tomes précédents, je ne m’attendais à rien de spécial, si ce n’est de l’action, du suspense, etc…  Et au début j’y croyais.

Mais j’ai trouvé ce livre finalement assez fade, pas mal écrit, non, cela se laisse lire plutôt facilement, l’écriture est fluide, mais avec un peu trop de longueurs, d’explications inutiles.

C’est pas mal, mais je dois dire que j’ai connu mieux… l’auteur n’arrive pas vraiment à donner vie à ses personnages, à les mettre en relief, dommage !

D’après mes recherches, David Lagercrantz  a repris la série Millénium après le décès de son créateur Stieg Larsson, mais le style ne serait plus pareil que celui de l’original… un peu comme une série télé à succès dont on veut faire toujours plus de numéros, même quand le filon est épuisé.

Articles similaires

About

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 × 27 =