Chronique du roman Ce qui nous consume…. ( tome 2)

Plus de 5 plus de

Vous avez aimé Ce qui ne te tue pas….? Découvrez vite mon avis sur la suite de la duologie, Ce qui nous consume….

  • Titre: Ce qui nous consume…..
  • Suite et fin de la duologie Ce qui ne te tue pas…..
  • Autrice: Georgia Caldera
  • Editeur: Editions J’ai Lu
  • Le résumé: Violette, au passé troublé mais au brillant avenir, vient d’intégrer une école d’art. Elle s’est installée chez sa mère et son nouveau mari, et a fait la connaissance du fils de celui-ci, le solitaire et énigmatique Adam. Après s’être ignorés puis déchirés durant des semaines, ils ont trouvé la paix dans les bras l’un de l’autre et se sont déclaré leur amour. Violette doit désormais apprendre à lui faire confiance, mais les secrets qui voilent le ténébreux regard d’Adam pèsent sur leur couple. Parviendra-t-il à lui révéler ses démons et à accepter son aide?

Un objet de collection

Ce qui est super avec les ouvrages des éditions J’ai lu dans leur format semi-poche, c’est que le livre objet est si bien travaillé qu’on a envie de l’exposer dans notre bibliothèque. Sérieusement il n’y a pas un seul livre de cette maison d’édition, en ce format, qui ne soit pas une bombe visuellement parlant. La duologie Ce qui ne te tue pas… ainsi que Ce qui nous consume…. ne fait pas exception et ces deux romans sont aussi beaux qu’agréables à prendre en main. Alors si vous avez le choix entre le format papier et numérique, n’hésitez pas et tournez vous vers les semis-poches de J’ai lu!

Une suite presque à la hauteur, presque….

Ce livre est donc la suite directe du roman Ce qui ne te tue pas…. Si vous avez lu ma chronique du tome précédent ( en ligne sur le blog), vous savez que j’ai été vraiment déçue par la fin du tome 1 qui selon moi ne relance nullement l’action. Quand je lis une série j’aime être happée par la fin d’un tome qui me donnerait envie de me jeter sur la suite, sauf que là ce n’était pas le cas. Du coup j’ai mis du temps à commencer le 2 ème tome. Si globalement j’ai beaucoup aimé l’histoire des personnages, il y a tout de même beaucoup de points qui m’ont déçus.

Des longueurs, toujours des longueurs…

Et oui, voilà ce qu’est le principal défaut du livre: ses longueurs. Pour être honnête je dois avouer avoir lu toute la première moitié du livre ( donc les quelques 150 premières pages) en diagonale: c’est-à-dire que je ne lisais que les dialogues. Trop de descriptions, trop de passages sur les sentiments des deux héros, cela rendait le tout très mièvre mais surtout ne faisait pas avancer l’histoire.

Les dialogues étaient en revanche très intéressants et en ne lisant presque que ces passages là, j’ai eu l’impression que l’histoire avançait plus rapidement ( et pas seulement parce qu’en lisant moins de texte on avance plus vite dans le livre haha).

A partir de la 2ème moitié du livre il commence à y avoir de l’action, on se passionne un peu plus pour les passages narratifs du livre. C’est ENFIN le retour d’une intrigue. Sauf que là encore c’est une déception, certains thèmes très importants du livres sont presque passés sous silence.

Des sujets importants à peine survolés

Dans le premier tome on nous présentait deux personnages complètement déchirés, ayant chacun des secrets inavouables. Au fil des pages on en découvre plus, nous lecteurs, et chacun se confie sur sa vie auprès de l’autre. SAUF que si on s’attarde sur le secret d’Adam, qui est d’ailleurs important, au final celui de Violette est à peine survolé.

Au final on l’aborde le temps d’un ou deux chapitres uniquement et puis plus rien. Toute cette attente pour cela? Très décevant. Surtout que Violette parlait de ce secret depuis le 1er chapitre du tome 1, on s’attendait donc à ce que cela prenne des proportions énormes tout comme pour Adam, mais non rien du tout. Pourquoi un tel choix de la part de l’autrice? La thématique est grave alors j’aurai voulu en savoir plus, mener la démarche jusqu’à sa fin, que je puisse me dire que Violette pourra passer à autre chose, sauf qu’ici on a l’impression que ce n’est pas le cas et impossible de savoir ce qu’il adviendra pour elle plus tard.

Ce qui me laisse un sentiment de déception c’est qu’au final l’autrice traîne en longueurs sur des passages peu importants et survolent ceux qui le sont vraiment.

L’envol d’Adam

Hormis ce dont je viens de vous parler, j’ai passé une très bonne lecture car au fil des chapitres j’ai pu découvrir un tout nouvel Adam. Fort des sentiments qu’il porte à Violette, de cet amour naissant, Adam va enfin prendre son envol et affronter toutes ses peurs. Même si il reste très craintif, parfois soumis, peu entreprenant au début de l’histoire, peu à peu tout cela va changer et la chenille deviendra un véritable papillon. Mais pour cela il va devoir passer par des épreuves très difficiles, notamment en lien avec son père.

La relation entre les deux hommes est de plus en plus tendue et on se rend compte rapidement qu’il s’agit d’une bombe à retardement qui finira tôt ou tard par exploser. Aux côtés d’Adam on avance dans l’histoire en craignant le moment où tout va basculer. Evidemment cela va arriver, et mon petit cœur ne l’a pas supporté.

Comment va s’en sortir Adam? Violette arrivera-t-elle à découvrir ce que lui cache Adam et parviendra-t-elle à l’épauler? Le jeune couple arrivera-t-il à briser toutes ces chaînes qui les entravent?

En conclusion….

La fin du livre répond à toutes ces questions même si une fois encore ( pour ne pas changer) la fin est très ouverte, à peine survolée en un épilogue de quelques pages seulement. Pour clôturer cette histoire je pense qu’une bonne dizaine de pages en plus n’auraient pas été de trop.

Enfin je respecte les choix de l’autrice, c’est son roman donc c’est elle qui choisit la manière dont elle souhaite le construire, et j’ai tout de même passé un excellent moment de lecture avec cette duologie pleine d’amour de tendresse et de secrets.

Articles similaires

About

Passionnée de lecture et plus particulièrement de romances, j'écris des chroniques de livres depuis plusieurs années. Mon objectif? Vous faire découvrir toutes les pépites de la littérature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 6 =