Chronique du livre « Elanvara »

ELANVARA

Plus de 3 plus de

Kévin, Johan, Maxence et Noémie sont des étudiants ordinaires du prestigieux groupe scolaire Hurlevent. Tout va basculer lorsque Kevin va commencer à se téléporter dans des mondes inconnus, et à être pris en chasse par des créatures magiques des plus étranges !

AUTEUR : Patrick Rhobin

EDITIONS : Papyrus Et Légendes

Le résumé :

Les 4 amis suspectent Hurlevent de contenir bien des secrets, tout comme leur professeur d’histoire d’ailleurs ! Mais la directrice de l’établissement refuse toute recherche sur le sol du collège. Pourquoi ?

Kevin ne comprend pas ce qui lui arrive… Mais bientôt, Esys, un messager, va lui faire découvrir un autre monde nommé Elantir, qui ne ressemble en rien à Etrustir, notre terre. Il est peuplé d’une faune et flore bizarre, et la magie y est toute naturelle.

Cependant, tous ces mondes sont menacés par le seigneur des Elans noirs… et les enfants doivent s’unir une première fois pour le combattre ! Vont-ils réussir ? Ah aaah… vous le saurez en lisant le livre jusqu’au bout !! (si je vous le disais, il n’y aurait plus de suspense !)

Un autre monde…

352 pages. C’est ce qu’il aura fallu à cet auteur talentueux pour faire vivre devant nous un tout nouveau monde ! Un monde peuplé de créatures fantastiques, tantôt magnifiques et attachantes et tantôt très horribles et malveillantes. Cette nouvelle société nous est décrite dans les moindres détails, avec ses coutumes, ses habits, ses décors,… Tout est si détaillé (il y a même une carte géographique illustrant Elantir) qu’il n’en serait pas étonnant, ni difficile, d’en tirer un film.

Une trilogie fantastique !

Je n’avais jamais lu de romans Fantasy pour ados ou jeunes adultes (ou alors il y a très longtemps). Ce qui est sûr, c’est que je ne m’attendais pas à cela ! La magie a dû faire son œuvre sur moi car j’ai été littéralement plongée dans ce monde… dont je n’avais plus envie de sortir !  A la fin du livre, on trouve même un lexique « bestiaires et créatures » (car elles sont nombreuses  en effet !)  Ainsi qu’une explication des « sept souveraines » (kesako ? ah et bien il faut lire le livre !!  Non, non je ne vous dirai rien…).

J’ai déjà entamé le second tome, car – ah oui, je ne vous l’avais pas encore dit – mais il s’agit d’une trilogie. Chouette alors… Je ne manquerai pas de vous en parler dès que je l’aurai fini, c’est promis. Enfin… si je reviens sur terre et ne reste pas sur Elantir !!

En conclusion

Ce livre n’a rien à envier à des « Harry Potter » ou des  « Seigneurs des anneaux ». Il est fort bien écrit, de manière simple et compréhensible, tout à fait adapté à son public (littérature jeunesse). Le lecteur doit tout de même aimer les descriptions, car elles sont légions dans ce bouquin. Au début cela m’a un peu déplu, je l’avoue, mais par la suite j’ai revu mon opinion car cela nous permet vraiment d’imaginer et de construire ce monde inconnu. Donc tous ces détails rendent le récit un peu long (car on est pris par l’histoire et on aimerait connaître la suite) mais sont efficaces.

Voilà donc une adepte de plus pour la littérature Fantasy, grâce à ce premier volet d’une trilogie qui mérite d’être lue et connue !

Articles similaires

About

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 7 =