Chronique du livre : Parents zens et enfants épanouis

Parents zen et enfants épanouis

Plus de 4 plus de

Etre parent, c’est tout un programme ! Et aucune école ne nous y prépare… Alors souvent, nous reproduisons l’éducation que nous avons reçue, puisque nous ne connaissons que cela et que c’est ainsi que nous avons grandi. Sauf que parfois,  cette éducation n’était pas idéale, faite de violences physiques (comme les fessées) ou plus insidieuses, de violences psychologiques, avec leur lot de critiques, d’indifférence voire de moqueries.

Auteure : Françoise DORN

Editions : ESF EDITEUR – Collection MIEUX SE CONNAITRE

Le résumé :

Etre parent, c’est tout un programme ! Et aucune école ne nous y prépare… Alors souvent, nous reproduisons l’éducation que nous avons reçue, puisque nous ne connaissons que cela et que c’est ainsi que nous avons grandi. Sauf que parfois,  cette éducation n’était pas idéale, faite de violences physiques (comme les fessées) ou plus insidieuses, de violences psychologiques, avec leur lot de critiques, d’indifférence voire de moqueries.

C’est ainsi que se perpétue une forme d’éducation inadaptée.

Cependant certains parents s’interrogent et c’est à eux qu’est destiné ce livre.  Comment être des parents zen et avoir des enfants épanouis, quand on sait comme le stress de la vie et la vivacité de ces petits êtres peuvent mettre à mal notre patience ?

La réponse est en 2 parties :

  • Tout d’abord, s’informer et comprendre comment fonctionnent nos petits. Car non, ce ne sont pas des adultes en miniature et leur cerveau ne sera mature qu’à 25 ans ! C’est la raison pour laquelle il leur est d’ailleurs impossible de se calmer seuls suite à une crise de colère (et non, ce ne sont pas des caprices pour vous embêter !!)
  • Ensuite, pratiquer l’éducation bienveillante. Il ne s’agit pas de « laisser tout faire » ou d’avoir des enfants rois. Il s’agit de les respecter, de comprendre leurs besoins et d’en faire autant pour nous-mêmes parents… Accueillir ses émotions, poser un cadre protecteur avec des règles claires, sanctionner en cas d’infraction à ces règles. Mais aussi cultiver la joie de vivre, communiquer positivement et apaiser les conflits : Bien loin du laisser-faire comme vous le voyez.

« En grandissant, le cerveau de l’enfant se construit en miroir de celui de ses parents. Si les parents gagnent en équilibre émotionnel, les enfants en récoltent les fruits et évoluent eux aussi vers davantage d’équilibre. Cela signifie qu’intégrer et cultiver votre propre cerveau est le plus beau des cadeaux que vous puissiez faire à votre enfant. »

Daniel Siegel

Quelques mots sur la forme de ce livre

C’est un livre qui nous invite à la pratique et à l’introspection, voire même à la méditation.

Nous y trouvons des exercices quasiment toutes les 2 pages, nous demandant, par exemple, comment nous procédons actuellement avec nos enfants dans tel cas, et comment, suite à notre lecture, nous pourrions évoluer dans nos pratiques éducatives.

Mais l’auteure a également recourt à des témoignages, des dessins et des citations pour faire passer le message…

Des astuces, des boîtes à outils, etc… Voilà tout ce dont nous avions besoin en tant que parents, parfois bien dépassés, il faut l’avouer, par certains comportements de notre progéniture ! Et quand c’est écrit dans un langage accessible à tous et avec une pointe d’humour, c’est encore bien plus efficace !

« On ne tire pas sur une fleur pour la faire pousser. On l’arrose et on la regarde grandir… patiemment. »

Proverbe africain

Tant de bonnes raisons de lire ce livre… (même, et surtout, si vous croyez éduquer correctement votre enfant !)

Connaissez-vous les 3 parties de votre cerveau (et donc de celui de votre enfant) et savez-vous que le néocortex (cerveau supérieur), qui est responsable du contrôle de ses réactions et de ses émotions, va  seulement commencer à mâturer qu’à l’âge de 5 à 7 ans ?

Savez-vous que les relations affectives et les expériences de vos enfants peuvent modifier profondément son cerveau, très vulnérable à la maltraitance (en ce compris les remarques du genre « Mais tu n’es vraiment bon à rien ! » ou les punitions inutiles) ?

Pensiez-vous que votre propre histoire et enfance pouvait avoir une influence si énorme (et inconsciente) sur la manière dont vous éduquez vous-même votre fils/fille ?

Vous êtes le modèle principal de votre petit, celui qu’il regarde pour savoir comment il doit se comporter. Que penser alors lorsque nous crions sur nos enfants pour qu’ils se calment ( !) ou que nous leur donnons une fessée pour qu’ils soient gentils ( !), ou encore que nous courons et stressons toute la journée et leur demandons, à eux, de rester tranquilles ?? Incohérence quand tu nous tiens…

Bien entendu, ce n’est pas parce que vous aurez lu ce livre qu’il n’y aura plus jamais de conflits chez vous. Mais d’une part, il y en aura moins, et d’autre part, vous saurez comment réagir lorsqu’il se présentera. Et cela, c’est déjà un beau cadeau que vous pouvez faire à votre famille… et à vous-même !

« Exprimer ses émotions, c’est comme enlever les nuages noirs devant le soleil pour laisser pousser les fleurs. »

Tanya Sénécal

About

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 + 5 =