Démissionner, cet acte de courage.

Plus de 4 plus de

[rt_reading_time label= »Temps de lecture: » postfix= »minutes »]

Salut toi, aujourd’hui je vais te parler d’un sujet qui me tient à cœur car j’y suis pleinement concernée: j’ai nommé La Démission! (Avec un grand L et un grand D histoire de marquer le coup haha)

Ses connotations négatives

Toutes les images de cet articles sont libres de droit et viennent du site Pixabay

C’est un terme qui effraye car dans l’esprit de tout le monde il est souvent lié à l’abandon, à la lâcheté. On démissionne car on aime pas, car on y arrive pas, on se sent dépassé, on s’avoue vaincu…. Autant dire que ce n’est pas vraiment lié à une notion positive!

Pourtant, à mes yeux c’est, au contraire, un acte courageux, audacieux, car c’est quitter ce qu’on connait mais qu’on ne veut plus côtoyer pour quelque chose qui nous est encore inconnu mais qui pourrait être tellement meilleur….

C’est juste une question de choix: céder à la facilité ou s’acharner pour espérer avoir mieux

Combien de fois ais-je rencontré des professionnels ayant 30,40 ans de carrière…dans la même boite! Remarque, il en faut du courage aussi pour passer toute sa carrière professionnelle dans un même lieu, voir toujours au même poste… Et pourtant je pense que c’est parfois céder à la facilité. J’ai un travail, on ne pourra plus me l’enlever, je gagne des sous, je deviens donc dépendant de ce travail, il me plait, mouais, alors pourquoi est-ce que je m’embêterai à chercher ailleurs?

Seulement moi, et peut-être toi aussi, j’ai un caractère tout à fait différent de ceux qui se plaisent dans leur routine sécurisée. Je peux te confier un secret? Dans la vie, et plus particulièrement dans ma vie pro j’ai peur de m’ennuyer. J’imagine déjà ce que tu peux penser: Tu es avec le même gars depuis presque 8 ans et tu oses critiquer la routine? C’est peut-être justement parce que je suis stable au niveau relationnel que j’ai besoin de palpiter dans ma vie pro?

Allez, avoue le, toi aussi tu as cette part en toi qui recherche sans cesse la nouveauté, qui est curieuse d’apprendre, qui a soif d’excitation et qui a peur de l’ennui, du train-train monotone que peut devenir ta vie si tu te reposes sur ce que tu as déjà acquis.

En tout cas moi cette peur je la ressens, notamment depuis que j’ai commencé mon premier travail. Si tu ne me connais pas dans les grandes lignes ( tu peux en apprendre plus sur moi grâce à mon compte Instagram), j’ai eu mon diplôme dans le milieu du social en juillet 2018. Deux mois plus tard j’ai commencé mon premier job en CDI. Et 6 mois plus tard je pose ma démission. J’ai décidé de braver tous les préjugés de la société pour espérer me sentir un jour épanouie dans ma profession. Car une chose est sûre, ce n’est pas en restant dans cette structure que je l’aurai trouvé, le bonheur..

Tout le soutien que tu peux espérer dans ta démarche….

Je parle des préjugés de la société car on va se l’avouer, une fois que tu entres dans le monde du travail, et que tu as l’immense honneur (tu la sens l’ironie là?) d’avoir un CDI, essaye de trouver du soutien pour t’en aller, vas-y je t’en prie…

  • Oublie les aides financières: il manquerait plus que tu touches le chômage alors que tu quittes ton boulot qui te rapportait des sous et une situation stable, non mais oh tu es gonflé toi!
  • « QUOI? Mais qu’est-ce que tu vas devenir? Qu’est-ce que tu vas faire de ta vie? Et comment tu vas ramener des sous à la maison? Je serai à ta place je ne ferai pas cette bêtise » te diront tous les membres de ta famille (à quelques rares exceptions près)
  • Sans un salaire stable tu ne peux pas envisager de fonder un foyer, ni d’acheter une voiture, ni louer un logement, ni te marier, encore moins adopter un animal, et tu ne pourras pas faire tes courses. Voilà ce que te sortira ton/ta compagn(on) qui sera le/la seul(e) à ramener des sous à la maison.

Tu parles d’un soutien. Pourtant moi je te soutiens. Car moi je sais que si tu veux partir, tout quitter pour trouver mieux ailleurs c’est parce que tu as encore l’espoir d’être heureux dans ton boulot.

Car même si Pole Emploi ne semble pas le reconnaître, si on part volontairement de son travail c’est parce qu’on ne s’y plait plus, et il faut donc soutenir cette initiative avant d’en arriver au Burn Out (dépression) ou à une reconversion professionnelle liée à un dégoût de la profession. C’est exactement par cela que je suis passée. Et plutôt que de songer à chercher une nouvelle formation pro 6 mois après avoir obtenu mon bac+3, j’ai préféré partir en espérant retrouver foi en mon travail.

Pour finir ce long monologue….

Alors oui cet article est très personnel, non il n’est pas très utile en tant que tel, mais j’essaie de te faire comprendre que ce soit aujourd’hui demain ou dans 10 ans, sache que tu as le DROIT de ne pas te sentir bien dans ta vie ( perso ou pro), tu as le DROIT de partir, démissionner, déménager, changer de vie. NON ce n’est pas un abandon, mais au contraire c’est être courageux car tu pars pour l’inconnu mais un inconnu beaucoup plus excitant qu’un futur tout tracé qui te mènera tout droit au Burn Out.

Alors je lève mon verre pour toutes nos démissions passée ou à venir, tchin tchin!

About

Passionnée de lecture et plus particulièrement de romances, j'écris des chroniques de livres depuis plusieurs années. Mon objectif? Vous faire découvrir toutes les pépites de la littérature.

2 comments

  1. Récemment, quelqu’un m’a dit « La facilité, si nous nous aimons, craignons la. » Cette idée d’avoir une vie facile à rester dans sa zone de confort peut sembler plus mauvaise que celle de s’aventurer. Certains cherchent simplement ça, du confort, mais ils ne comprennent pas forcément qu’il y a d’autres personnes comme toi, qui espèrent autre chose de leur vie qu’une voie déjà tracée.
    Ce choix, tu l’as fait, et probablement que tu le referas. Et comme tu l’as dit, c’est avec fierté et bravoure que tu oses le faire.
    Fais ce que tu aimes et aime ce que tu fais. Il y aura toujours des solutions pour les histoires d’argent et autres. Mais la solution pour que tu sois bien, c’est d’agir.
    M.

    1. Je te remercie mystérieux M. pour ton commentaire ! Tu ne peux imaginer à quel point cela me touche car quand dans l’article je parlais du fait de ne pas avoir de soutien au final j’ai eu tort , tu en es l’exemple même. Tes citations sont très justes, on a chacun notre caractère chacun suivra une voie qui lui est propre. Et peut-être que cela est dû a mon jeune âge mais j’ai envie de me lancer hors de ma zone de confort , après tout j’ai toute la vie devant moi pour me poser et rattraper les erreurs que je pourrai commettre ! Merci pour ton soutien et ravie de découvrir une personne ayant une si belle mentalité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 + 13 =