Rebecca Kean : Traquée

Plus de 4 plus de

Titre : Rebecca Kean : Traquée
Autrice : Cassandra O'Donnell
Edition : J'ai lu
Prix : 11€
Sortie : 2013

Quatrième de couverture

Burlington…nouvelle Angleterre. Pas de délinquance, élue la ville la plus paisible des États unis, bref un petit havre de paix pour une sorcière condamnée à mort et bien décidée à vivre discrètement et clandestinement, parmi les humains. Malheureusement, en arrivant ici, je me suis vite aperçue que la réalité était tout autre et qu’il y avait plus de démons, de vampires, de loups-garous et autres prédateurs ici que partout ailleurs dans ce foutu pays. Mais ça, évidemment, ce n’est pas le genre de renseignements fournis par l’office de tourisme. Maudit soit-il…

Mon avis

L’histoire débute par une fuite. Rebecca Kean, une sorcière, enfin plus exactement une sorcière de guerre, rare et puissante, vient s’installer à Burlington en Nouvelle Angleterre. Ce n’est pas rare de la voir changer de ville car comme il est expliqué au début du roman elle est en fuite avec sa fille de 9 ans, elle fuit son clan qui l’a condamné à mort mais aussi d’autres créatures qui lui en veulent encore suite à la guerre qui vient de se terminer. Je tiens tout d’abord à dire que le style de Cassandra O’Donnell est tout simplement addictif, elle sait écrire mais vraiment bien. On ne s’ennuie jamais, beaucoup d’intensité dans ce livre je trouve, notamment avec Rebecca qui fait tout avec passion. On l’aime forcément Rebecca car elle a une personnalité brûlante, fort caractère bien entendu, elle sait aussi quand se taire. J’aime beaucoup l’amitié entre elle et Beth (loup-garou et baby-sitter de sa fille). Le point fort de ce roman selon moi c’est la diversité qui s’y mêle. Je veux dire on se trouve en présence de sorcières, de lycanthropes, de vampires, de change-formes et de démon. Ce qui est fortement appréciable c’est que l’action prédomine ici, beaucoup plus que la romance qui est un genre fortement présent dans la bit-lit. Beaucoup de personnages secondaires très intéressants.

  • Notamment Raphael le vampire scythe, sexy, puissant et impitoyable. J’aime beaucoup sa personnalité assez complexe.
  • Léonora, la fille de Rebecca, différente, adorable et attachante. Très mature pour son jeune age. J’espère vraiment qu’on la découvrira plus dans les autres tomes.
  • Beth, louve attachée à Rebecca et sa fille. On la découvre protectrice, intelligente et acharnée.
  • Bruce, Loup et barman. On apprend à l’apprécier au fur et à mesure. Au début je le trouvais agaçant mais plus il apparaissait dans l’histoire plus je m’attachais à lui et à sa douceur sans faille.
  • Marc, semi-démon, chargé de protéger Rebecca, je le trouve intéressant mais je ne l’apprécies pas personnellement.

L’Enquête

Une enquête assez banale on pourrait croire puisqu’il s’agit de disparitions. Mais les disparus ne sont pas n’importe qui, car ils appartiennent chacun à une espèce différente. C’est ce qui rend l’enquête de Rebecca si difficile et compliquée. Ce que j’apprécie dans cette enquête justement c’est qu’on en apprenne plus sur les us et coutumes de ces espèces, de ces clans. Il y a tout un univers imaginé derrière ça et je le trouve très riche, mais on a toujours envie d’en apprendre plus . Ainsi que sur les pouvoirs de Rebecca qui peut contrôler les éléments. Un pouvoir que j’ai toujours rêvé d’avoir je dois bien l’avouer.

Un Personnage de Feu…

J’ai envie d’écrire un petit mot sur Rebecca qui est le personnage central de ce roman. L’autrice lui en fait beaucoup baver mais je trouve qu’elle s’en sort bien. Elle a la réputation de tuer sans émotion et sans états d’âmes. Pourtant je la sens évoluer à chaque page, se remettre en question est une force et je trouve qu’elle le fait bien. Elle remet également en doute ce qu’on lui a appris et apprend à voir au-delà des apparences et des races. Tout l’intérêt de ce livre réside dans Rebecca. Elle donne un rythme et une puissance à l’histoire que je trouve extraordinaire. Beaucoup d’humour également et sans langue de bois ce qui est tout à fait délectable. Sans oublier sa puissance phénoménale qui la rend sure d’elle mais pas invincible, j’ai apprécié voir son coté vulnérable..

En conclusion

C’est un véritable coups de cœur et ce n’est que le premier tome. Je l’ai lu en une soirée car je ne pouvais pas m’arrêter. Je suis passée par toutes les émotions je crois bien. Il y a un coté sombre ici qu’on ne retrouve pas dans les autres romans classés Bit-lit. Ce qui est fort appréciable selon moi. Je tiens à mettre en avant Rebecca, je crois qu’on l’a compris mais pour moi c’est une véritable révélation, je l’ai trouvé parfaite en tout point. Autant d’imperfections qui la rendent humaine et pourtant pas aussi cruelle qu’on le pense aux premiers abords. Un humour corrosif et totalement envoûtant. Quant à l’enquête elle est vraiment bien menée, je veux dire, il n’y a pas la facilité qu’on peut parfois retrouver dans certains romans policier. Bref un roman que je vous conseille. J’ai hâte de découvrir la suite.

Cassandra O’Donnell a dit :

<< Comme disait ma grand-mère: « Quand il y a du chaos quelque part, tu peux être sûre que les Français y sont pour quelque chose »

Et elle savait de quoi elle parlait. Elle était française et c’était une guerrière. Tout comme moi. >>

About

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 × 5 =