Chronique littéraire

 Le roman Le Sixième gardien est le genre de romans impossible à lâcher, celui qu’on a hâte de poursuivre mais pas de terminer. Découvrez dans cette chronique une de mes lectures favorites de l’année 2023! 

Le Sixième gardien de Christelle Péraldi

Depuis que le monde a découvert l’existence de la magie, Petra, comme tous les non-sorciers, vit dans la peur. Mais hors de question de le montrer devant ses élèves ! En tant qu’enseignante, elle se doit de les rassurer et de les protéger. Après tout, ce n’est qu’une question de temps avant que le gouvernement fasse de nouveau régner l’ordre.

Aussi, quand un groupe armé anti-sorciers menace de s’en prendre à un de ses élèves, Petra n’hésite pas : elle s’enfuit avec lui. Quitte à enfreindre une loi ou deux au passage. Bien malgré elle, la voilà devenue une criminelle en cavale !

Réfugiée auprès d’une communauté clandestine de sorciers dans les souterrains de Paris, contrainte de se faire passer pour l’une d’entre eux, elle n’a plus qu’une boussole : la sécurité du petit Simon. Et ce ne sont ni les beaux yeux ni l’humour mordant d’un allié de circonstance qui la détourneront de son devoir…

Chronique vidéo sur Youtube:

Chronique écrite:

Un roman d’Urban fantasy incroyable.

Il s’agit d’un roman de 424 pages, autant dire qu’il vous fera passer quelques heures de lecture, mais attention il peut se lire très vite, croyez-en mon expérience!

Pour la première fois depuis bien longtemps, j’ai pris des notes tout au long de ma lecture pour ne pas oublier les passages incroyables, et vu le nombre de passages que j’ai relevé, je peux vous dire qu’il y en a pas mal des moments incroyables dans ce livre!

En tout premier lieu ce que j’ai apprecié c’est de commencer l’histoire avec une héroïne qui se situe du mauvais côté de la balance. C’est un parti pris de l’autrice plutôt original et qui a très bien fonctionné avec moi.

Petra comme la plupart des gens déteste les sorciers, au point où elle n’hésite pas à les balancer auprès des autorités à la moindre occasion car elle en ressent une crainte, de la haine. Pourtant elle est ignorante de leur mode de vie ces sorciers font parti de son peuple, au même titre qu’elle. Seulement selon elle, si le gouvernement affirme que les sorciers sont des monstres, c’est qu’il est légitime de le penser.

Autant vous dire qu’avec Petra on est pas vraiment devenues copines tout de suite hein. Mais elle va se retrouver dans une situation qui va l’obliger de remettre en question tout ce qu’elle pensait savoir et surtout qui va l’obliger à se positionner comme traitresse envers les humains, tout à fait contre son grès. J’ai aimé le fait que l’héroïne ne bascule pas d’un coup d’un camp à un autre, ce qui aurait été tout sauf crédible. Car quand on nous apprend tout au long de notre vie à détester quelqu’un, c’est plutôt dur de s’en défaire.

Des chapitres très prenants.

En conclusion.

Je ne vais pas rentrer dans les détails concernant les très nombreuses péripéties de ce roman, c’est pas le but, mais je peux vous dire qu’à un moment donné on est plongé dans la vie des sorciers dans les catacombes, et là, j’ai juste adoré découvrir leur mode de vie, ce qui les rassemble, les spécificités de leurs pouvoirs. Dans ce passage il y a un chapitre qui concerne un rituel à la lune que j’ai trouvé juste in-cro-yable. Quand vous lirez le chapitre 9 pensez à moi s’il vous plait. Je ne peux pas trop vous en parler mais c’était tellement bien écrit qu’on s’imagine facilement finir dans le même état que l’héroïne à la fin du chapitre.

Si on parle de chapitres marquants, il y a encore 2 autres chapitres dans le roman que j’ai noté d’hallucinants et extrêmement prenants , des adjectifs, vous en conviendrez, qui sont plutôt pas mal non? Rien que pour découvrir ces moments marquants du livre vous devriez le lire!

 

 

 

 

Comme je l’ai dit plus haut il se passe tout un tas d’évènements dans ce livre, des retournements de situation, des moments où on en vient à remettre en question tout ce qu’on pensait savoir, on aime certains personnages, on en déteste d’autres, bref c’est une histoire qui vaut vraiment le coup d’être lue, et soulignons le, qui se termine à la fin du roman car à ce jour il n’y a pas de suite prévue donc pas de frustration en attendant la suite, pas comme le roman que je vais vous présenter tout de suite, le retour de Sahin quoi!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 ⁄ 4 =